Vous désirez acquérir un minimum de culture informatique,
rien que pour collaborer efficacement à
PTITRAIN ?
Aujourd’hui, c’est possible !

Renommer vos photos, les mettre à la bonne taille avec un seul logiciel gratuit, "Easy Thumbnails" (Vignettes faciles) ?
Gérard Bianchi
vous explique...

Pour envoyer un article contenant des photos à Ptitrain, il faut les livrer sous un emballage conforme à la charte. En règle générale vous devez :
Les mettre à une taille comprise entre 600 et 1200 pixels de large;
Régler le taux de compression pour que les fichiers soient de l'ordre de 100 à 200 ko par photo.
Les renommer en “nomsujetxxx.jpg”.
Un logiciel utilitaire gratuit fait tout ça en une seule opération pour toutes les images à la fois : Easy Thumbnails.
Comme il ne fait que ça ou presque, il est très simple d'emploi. Bien entendu, le temps que vous passerez à lire ceci sera largement supérieur à celui qu'il faut pour exécuter l'opération la seconde fois. Inconvénient, il est en anglais. Si vous y êtes mauvais, comme moi, voire nul, pas de panique, il n'y a pas 10 mots à connaitre. Autre inconvénient : il ne fonctionne que sous Windows au moins jusqu'à XP. (Je n'ai pas Vista.)
Téléchargement ici par exemple.
Exécuter le fichier et c'est installé. Lancer et l'écran est ainsi.


L'écran est divisé en 2. Fenêtre de gauche, elle même contenant 5 éléments. Fenêtre de droite comportant deux onglets : “Original image” (même nul en anglais, vous comprenez) et “Preview output” (Aperçu de la sortie).
En haut, 4 onglets. “Files” (fichiers) est ouvert pour l'instant. “Settings” (réglages) qu'on verra ensuite. Vous pouvez ignorer les 2 autres.

Onglet “Files”
En haut le champ “Files of type” (fichiers de type) où déterminer les formats d'images utilisés. Par défaut c'est réglé sur “Web images” qui inclut le format JPG. C'est bon, si ce n'est pas le cas choisissez le dans la liste déroulante. Vous pouvez choisir “JPEG”
En dessous la fenêtre “Look in” (voir l'entrée). Vous y voyez la structure de vos dossiers. Choisissez celui où sont vos images à traiter.
En dessous une autre fenêtre sans nom, montrant les fichiers présents dans le dossier choisi.
Et en bas, le champ “Save in” (sauver dans) donnant le chemin complet du dossier où seront déposés les fichiers après traitement. A sa droite un bouton carré avec 3 points ouvrant une fenêtre de navigation permettant de le choisir. Il est possible de créer un dossier. Vous pouvez choisir n'importe lequel y compris le même que celui d'entrée si ça vous chante, mais ce n'est peut-être pas la meilleur idée.
Attention : A la fermeture du logiciel, ce chemin sera enregistré et la prochaine fois que vous utiliserez Easy Thumbnails, c'est là qu'il placera les fichiers. Si je vous dit ça, c'est que je me suis demandé quelquefois où étaient passées mes sorties.
A droite, l'onglet “Original image” montre, dans sa définition brute, l'image sélectionnée dans la liste.

L'onglet “Preview output” montre un aperçu de ce que sera l'image après traitement avec les réglages en vigueur à ce moment. (tuto-isitn003.jpg)


Revenons à la fenêtre de gauche et cliquer sur l'onglet “Settings”.



Il peut sembler y avoir beaucoup de choses, mais c'est le minimum.
Les champs “Max width” (largeur maxi) et le champ “Max heigth” (hauteur maxi) permettent de saisir les nombres maximum de pixels qu'aura l'image de sortie.
Le champ “resize” (modifier la taille) est muni d'une liste déroulante proposant plusieurs options.


“No resize” se passe de commentaire, les champs des dimensions sont désactivés.
“Best Fit” (meilleur traitement) est l'option à choisir. Les images auront une dimension égale et l'autre inférieure (ou égale) aux valeur indiquées. Les images plus grandes seront réduites, les plus petites seront agrandies. Leur proportions ne seront pas changées. Si vous avez des images dans ces deux cas, pour que toutes les images aient la même taille, veiller à donner des valeurs de largeur et hauteur dans les proportions requises, 4/3 pour Ptitrain, les proportions natives des APN non panoramiques. (C'est ce que j'ai fait pour réaliser ce tutoriel, les images sont des captures d'écran retaillées selon les besoins. Certaines ont été agrandies par Easy Thumbnails, d'autres légèrement rétrécies)
“Shrink to fit” (rétrécir) réduira l'image sans changer les proportions de façon que la largeur et la hauteur soit inférieure ou égale à la valeur maxi indiquée. les images plus petites ne seront pas modifiées.
“Enlarge to fit” (dilater) fera le contraire.
“Stretch to fit” (étirer) mettra les deux dimensions aux valeurs indiquées en déformant l'image s'il y a lieu. Il n'y a aucun recadrage.
Pour les effets spéciaux, c'est le top, y compris pour voir Jidé monter au plafond.
En dessous, un champ “Algorithm” permet de choisir le nom de la fonction mathématique de l'algorithme de compression, je n'y comprends rien et ça se passe très bien en laissant "Lanczos3".
Deux champs “Prefix/suffix” et “New name” qui permettent de renommer les fichiers. “Prefix/suffix” doit recevoir la partie fixe du nom qui sera commune à tous les fichiers.


Inscrivez le nom générique de vos images par exemple “ma_contrib” ou simplement “photo”, suivi de 3 ? (points d'interrogation) qui indiqueront à Easy Thumbnails qu'il doit y aouter un numéro d'ordre allant de 001 à 999.
Le champ “New name” (je ne traduis plus) permet de choisir dans une liste déroulante comment le nouveau nom sera composé. “Auto detect” fait l'affaire.
Les photos seront numérotées dans l'ordre où elles sont dans la liste de départ.
Dernier réglage à faire, le taux de compression.


Des 5 curseurs de la fenêtre “Settings”, ne vous préoccupez que du premier “JPEG quality”. C'est le taux de compression qui conditionne la qualité de l'image et le volume du fichier de sortie.
Dans la barre de titre, tout en haut de l'écran, le nom du fichier visualisé dans la fenêtre de droite est affiché, suivi de ses dimensions en pixels et de son volume (ou poids, comme vous voulez) en kilo-octets.
Activez l'onglet “Preview output” et réglez le curseur de façon à avoir un résultat conforme à la charte de saisie de Ptitrain.
Ce réglage étant le même pour toutes les images à traitez, vérifiez en activant l'onglet “Files” et en faisant défiler les images originales que les écarts entre les résultats obtenus avec les autres fichiers sont acceptables avec le même réglage.
Maintenant, on peut lancer l'exécution. En dessous de la fenêtre de droite, 3 boutons vous attendent.
C'est trop tôt pour activer “Close”. “Make all” traitera tous les fichiers du dossier d'origine. “Make” seulement ceux qui sont sélectionnés, s'il y en a, sinon le bouton est inactif.
Pendant l'exécution, la barre des tâches, tout en bas, indique la progression du travail et à la fin une fenêtre flottante vous indique combien de fichiers ont été traités.
Bon courage. Mais non, travailler pour Ptitrain est un plaisir !

À suivre...