'; EcrireHtml = window.open('','_blank','toolbar=0,location=0, directories=0,menuBar=0,scrollbars=0, statusbar=0, resizable=0, width=880, height=650, left=40, top=40'); EcrireHtml.document.open(); EcrireHtml.document.write(CodeHtml1); EcrireHtml.document.write(CodeHtml2); EcrireHtml.document.close() }
 
3200 km
au Québec
sans
(presque)
voir un train !
 
par Chris LH
Durant trois semaines, nous avons parcouru les routes du Québec, partant de Trois-Rivières pour faire le tour du Lac Saint-Jean, descendant le fjord de la Saguenay jusqu´à Baie Saint-Jean, revenant vers Québec  pour retrouver le Saint-Laurent, traversant la région de Charlevoix pour nous rendre à Tadoussac, empruntant le traversier pour se retrouver sur l´autre rive, faisant la grande boucle autour de la Gaspésie pour revenir, finalement à Montréal.

photo000


Une belle balade, durant laquelle j´ai fait quelques centaines de photos dont certaines en pensant aux ferroviphiles et autres ferrovipathes de Ptitrain. Un seul regret, celui de n´avoir pu faire un cliché d´un train roulant. Ce n´est pas faute d´avoir longé ou traversé la voie ferrée. Non !

Seulement les trains ne roulent pas le jour au Québec.


 Ma première rencontre avec le train fut historique. Il s´agit des vestiges d´un village ouvrier abandonné : Val-Jalbert, situé près de La Tuque.

La rencontre avec le train réel se fit, sous la forme d´un passage à niveau non gardé, comme tous ceux que nous avons rencontrés, à Mashteuiatsh (La Pointe Bleue) réserve d´indiens montagnais de la famille des  Pekuakamiulnuatsh. photo003
photo004 Une ligne à voie unique longe la route et le lac. Elle permettait, au XIX siècle de se déplacer en utilisant les “chars”.
Nous retrouvons le chemin de fer et ses ouvrages d´art après le tour du lac, à Métabetchouan.
Modélistes, à vos outils !
photo005
photo006photo007
photo008photo009
Le pont de la route est, naturellement pratiquement parallèle à celui du train, au cours de la rivière près. À noter que les passages latéraux pour les piétons sont en surplomb !
photo010 Un autre ouvrage d´art, transformé en porte monumentale, donne accès à la pulperie de Chicoutimi, musée où l´on trouve de belles choses, y compris des trains jouets .
photo011photo012
À La Malbaie, j´ai trouvé ce que nous appelerions une halte. Ça porte le nom de gare de Pointe-au-Pic.
C´est dans ce village que j´ai été réveillé vers 11 heures du soir par la sirène du train et le bruit du roulement ! Je n´ai pas eu le courage de me lever pour faire des clichés... de nuit ça n´aurait pas donné grand-chose.
photo014photo015
Port Daniel, en Gaspésie, nous accueille avec un joli pont.
photo016photo017
Montmagny,  la capitale de l´oie des neiges, possède une gare... désaffectée !
Construite en 1881, elle fut rachetée en 1998 par la  municipalité qui en a fait un centre d´archives.
photo018photo019
photo020photo021
photo022
Elle est pourtant signalée par le panneau standard vu tout le long de la route.
Il y a des trains à Montréal... du moins y a-t-il des rails !
Et ils forment une belle bordure au port du Vieux Montréal transformé en jardins.
photo023photo024
photo025photo026
photo027
Le voyage se poursuit car Montréal c´est aussi, dans la proche banlieue, Saint-Constant et Exporail, le Musée ferroviaire canadien. Je vous propose donc de le visiter en visionnant cinq diaporamas à venir...
Merci de m´avoir accompagné jusqu´ici !

Novembre
2008
Logo
Toutes les photos sont © Christian Humbert  pour Ptitrain. Si vous voulez corriger une erreur ou ajouter des détails ou commentaires, même longs et détaillés, écrivez à Ptitrain et nous vous publierons.
Ptitrain Reportages Canada 2008
Ptitrain, l´e-magazine du train éclectique ! — Directeur de la publication : Christophe Franchini.
Rédacteur en chef : Jean-Denis Rondinet.