'; EcrireHtml = window.open('','_blank','toolbar=0,location=0, directories=0,menuBar=0,scrollbars=0, statusbar=0, resizable=0, width=880, height=650, left=40, top=40'); EcrireHtml.document.open(); EcrireHtml.document.write(CodeHtml1); EcrireHtml.document.write(CodeHtml2); EcrireHtml.document.close() }
Ptitrain Reportages A.M.F.I. 2007
L’A.M.F.I.
(Amicale des modélistes ferroviaires indépendants)
organise son exposition tous les ans dans les locaux de la maison de quartier de Versailles Porchefontaine (78000).
En 2007, elle a eu lieu du 2 au 4 février. (Dans notre reportage, les participants sont présentés par ordre alphabétique.)
Texte et photos : Charles_2 Bordeaux
A.M.F.I. — Deux vitrines contenaient les réalisations des Amfistes. Le groupe de maisons est l’œuvre de Robert Sergent, que nous reverrons plus tard. Trois constructions intégrales en laiton, échelle zéro. Chacune de ces machines a été construite en quatre mois. Cette 231 est un kit Aster en I.
Patrick Bordas (dit Papy Märklin) présentait un diorama fonctionnel de trois modules à l’échelle H0, de 2,40 x 1,20 mètres. Représentant un dépôt vapeur en voies K de Marklin, il est géré par la commande numérique Intellibox associée à un ordinateur supportant le logiciel Windigipet .
Il y a une alimentation pour la voie, et un booster Delta pour les accessoires. Les locomotives sont équipées de décodeurs Märklin et Kuehn.
La plaque tournante fonctionne avec un kit numérique spécifique. Les grues sont numérisées.
Le programme gère onze locomotives, dont trois simultanément, pendant vingt minutes. Commencé en 2006, ce diorama a nécessité sept mois de travail, dont deux semaines pour la création des itinéraires, et la mise au point du programme.
Jacques Brazille a réussi le tour de force de faire entrer une caméra et son alimentation dans un wagon en N. Le réseau pour montrer cet exploit mesure 1 x 0,60 mètre.
La Confrérie des amateurs de vapeur (CAV) est une association 1901 qui regroupe toutes les personnes intéressées ou motivées par la vapeur en général et par son utilisation en tant que source d’énergie dans les machines à vapeur.
Daniel Argant de la confrérie, faisait une concurrence éhontée à notre producteur national, en fabriquant son électricité avec une machine à vapeur chauffée au gaz.
Le moteur (cylindre à double effet) entraînait une génératrice de huit watts sous douze volts. Sur la table, étaient aussi visibles un moteur à vapeur Sirius (lors de la dernière guerre, les Alliés l’utilisaient pour produire le courant nécessaire à leurs émetteurs de campagne) et, derrière, un moteur à air chaud.
Le Cercle Ferroviphile Européen de Châtillon, dont la vocation première est la conservation du patrimoine dans le domaine du modèle réduit, donc du chemin de fer, présentait une belle collection de trains anciens, dont du “tin plate”. Sur un plateau de dix mètres par trois, plusieurs échelles étaient présentées : 1/22, 1/32 et 1/43.
  Une petite réparation vite fait “sur le pouce”, et hop ! ça repart...

Page suivante
Charles_2 Bordeaux,
février
2007
Logo
Les photos sont © Charles_2 Bordeaux pour Ptitrain — Si vous voulez corriger une erreur ou ajouter des détails ou commentaires, même longs et détaillés, écrivez à Ptitrain et nous vous publierons.
Ptitrain Reportages A.M.F.I. 2007
Ptitrain, l´e-magazine du train éclectique ! — Directeur de la publication : Christophe Franchini.
Rédacteur en chef : Jean-Denis Rondinet.