'; EcrireHtml = window.open('','_blank','toolbar=0,location=0, directories=0,menuBar=0,scrollbars=0, statusbar=0, resizable=0, width=880, height=600, left=40, top=40'); EcrireHtml.document.open(); EcrireHtml.document.write(CodeHtml1); EcrireHtml.document.write(CodeHtml2); EcrireHtml.document.close() }
Avec le C.F.C.,
au parc des Chanteraines (4)
Place aux pétrolettes !
Il faut de tout pour faire un monde et donc place aux pétrolettes ! [N.D.L.R. C´est un texte écrit par un fana de la vapeur, ça se voit...]. Une foule de petites puces s´activent pour préparer les rames et même les tracter en ligne, comme le train ci-dessous .
[Attention aux lecteurs  : les photos encadrées de bleu sont des films .WMV. Cliquer dessus devrait lancer automatiquement votre lecteur vidéo préféré...]

Elles ne sont forcément plus faciles à démarrer au petit matin et des armées de gourous en bleu doivent les entourer de tous leurs soins pour qu´elles reprennent vie...
Voici, en exclusivité mondiale, et un siècle après “Arrivée d´un train en gare de La Ciotat”, un second futur chef-d´oeuvre filmique :

“Y dégueule parce que que le flotteur est coincé !”
À la longue, le flotteur y s´est décoincé et la motrice a pu faire son travail ... Bien sûr aucun souci de cet ordre avec les véhicules écologiques telle cette draisine à main du “Chanteraines Railroad”...
La deuxième remise du dépôt ( flèche jaune ci-dessous ; 4 voies de garage de 45 m chacune) accueille, entre autres, un quarteron de locotracteurs Plymouth. Ces quatre grosses bêtes, achetées à la cimenterie de Quentin, ont été amenées en France par l´armée américaine dans le cadre du plan Marshall. Moteur Deutz de 120 chevaux et boîtes à trois rapports...

La suite ici
Septembre
2006
Logo
Toutes les photos sont © Jidé — Si vous voulez corriger une erreur ou ajouter des détails ou commentaires, même longs et détaillés, écrivez à Ptitrain et nous vous publierons.
Ptitrain Reportages Parc des Chanteraines
Ptitrain, l´e-magazine du train éclectique ! — Directeur de la publication : Christophe Franchini.
Rédacteur en chef : Jean-Denis Rondinet.