'; EcrireHtml = window.open('','_blank','toolbar=0,location=0, directories=0,menuBar=0,scrollbars=0, statusbar=0, resizable=0, width=810, height=660, left=50, top=50'); EcrireHtml.document.open(); EcrireHtml.document.write(CodeHtml1); EcrireHtml.document.write(CodeHtml2); EcrireHtml.document.close() }
Le moulage en résine (2)
Résumé de la première partie : nos deux moules sont aptes au service ; voyons maintenant comment préparer et “couler” notre silicone dans ces moules...
Coulage du R.T.V. (silicone)
Avant de préparer votre R.T.V., il faudra vous munir d´un récipient gradué pour mesurer le produit, d´une petite balance pour le peser, et d´un bâton pour mélanger le tout.
Le R.T.V se présente sous une forme visqueuse et existe en différents conditionnements. Nous devons le mélanger avec un catalyseur pour que le produit prenne.
Avant de faire quoi que ce soit, il faudra calculer le volume du moule à remplir. Prenez toutes les cotes des volumes en centimètres. Dans mon cas, la pièce fait 20 cm de long, 10 cm de large et 0,6 cm de haut.
J´ai décidé de laisser un rebord de 1 cm tout autour de la pièce et une épaisseur de 4 mm de R.T.V. minimum sur la totalité. Le moule fera donc 22 cm de long, 12 cm de large et 1 cm de haut. Ce qui nous donne 120 cm3 pour la pièce (20 x 10 x 0,6 cm) et 264 cm3 pour le moule (22 x 12 x 1 cm), le volume nécessaire de produit sera de 264  120 = 144 cm3 soit 0,144 litre (1 litre est égal un cube de 10 cm de côté, ce qui fait 1000 cm3).
photo012 photo013
Versez maintenant la quantité nécessaire pour votre moule dans un récipient gradué, n´ayez pas peur d´en mettre plus, car un peu de produit sera perdu en restant accroché aux parois du récipient.
Cela fait, pesez le récipient , marquez son poids dessus, mettez-y la quantité nécessaire de produit et refermez votre pot. Pesez le tout, déduisez le poids de votre récipient et ajoutez-y 5 % de catalyseur ; remuez de suite jusqu´à l´obtention d´une pâte bien homogène. Le dosage doit être le plus précis possible, et évitez dans tous les cas de dépasser les 5 %, sinon il prendra dans votre gamelle !
photo014 photo015
À ce moment, versez la préparation dans votre moule en commençant dans un coin et levez votre récipient jusqu´à l´obtention d´un fin fil, cela permet de sortir les bulles qui s´y trouvent. Avancez doucement pour recouvrir votre pièce, sans toutefois dépasser la vague vous précédant, cela risquerait d´emprisonner des bulles d air.
Cela fait, laissez sécher le tout pendant toute une nuit, ainsi que votre récipient, il sera d´autant plus facile de le nettoyer une fois sec. Pour parfaire ce nettoyage, utilisez de l´essence C (ou Eau écarlate) ou de l´essence F comme dans mon cas.
photo016
photo017
photo018
photo019
Voilà notre nuit passée, nous pouvons procéder au démoulage. Il faut commencer par enlever nos épingles, puis décoller les bandes de dépron qui ont servi à confectionner le contour du moule.
Nous pouvons déjà remarquer que le R.T.V. s´est faufilé dans chaque interstice, et que la bonne étanchéité de l´ensemble était donc bien primordiale !
photo020
photo022 photo023
Voici venu le moment le plus important de notre travail  ; décoller du moule le silicone. Il a tendance à accrocher un petit peu, surtout si vous avez une pièce avec beaucoup de relief.
photo024 photo025
Les quelques bavures résiduelles pourront être facilement enlevées à l´aide d´un cutter ou d´une pince coupante de bonne qualité .
photo026 photo027
Maintenant que vous possédez les bases du moulage (étape n° 1 et étape n° 2 selon notre “organigramme” du premier jour), je vous invite à réaliser les premières épreuves du mur et des portes à l´aide de deux techniques différentes, le plâtre synthétique et la résine, deux matériaux couramment utilisés dans notre hobby...


À suivre...
Yannick Scher,
septembre 2006

Toutes les photos et schémas sont © Yannick Scher pour Ptitrain

Ptitrain, l´e-magazine du train éclectique... — Directeur de la publication : Christophe Franchini.
Rédacteur en chef : Jean-Denis Rondinet. — Rév. 09/15/2006 23:34