Christian Gauthier
et son fil à couper le polystyrène
CONSTRUISONS UNE MACHINE À REFENDRE LE POLYSTYRÈNE. En observant des caissettes en polystyrène destinées à emballer les viandes en grosses ou moyennes quantités, il m´est venu une idée : pourquoi ne pas les récupérer pour emballer nos précieux wagons si nous ne possédons plus les boîtes d´origine ? Bien sûr, la solution serait de conserver celles-ci, mais la loi de Murphy nous en empêche (1). Il y a moyen de placer, par exemple, les wagons de même type dans une caissette, mais il faudra quand même les séparer, et c´est dans ce but que j´ai imaginé cette “machine”.
(1) Loi de Murphy (en français : loi de l´emmerdement maximum) : “C´est toujours ce qu´on ne pense pas qui arrive...” Par exemple : la tartine, qui tombe toujours du côté de la confiture...
Matériel nécessaire (que vous pouvez librement adapter à vos besoins et ressources ) :
— 1 planchette en mélaminé (récupérée dans un panneau de meuble à la réforme) ;
— 2 vis de diamètre 6 mm, longueur environ 10 cm ;
— 2 écrous papillons pour dito ;
— 4 écrous pour dito ;
— 1 ou plusieurs jeux de cales qui détermineront l´épaisseur de la feuille terminée ;
— 1 fil à découper le polystyrène, longueur environ 10 cm (vendu en longueur et à couper à dimension), voir magasin art et matériel pour écoles, etc. ;
— une alimentation électrique. Ce peut être une ou deux piles ou un transfo réglable (il faudra adapter en fonction du fil et de sa longueur) ; ici une alim de labo (on voit que la découpe se fait sous 5 volts avec un demi-ampère) mais, vu ce type de fil, un régulateur 7805 doit suffire.

Il ne faudra pas oublier d´intercaler le fil entre deux épaisseurs d´isolant si l´on utilise des cales métalliques (pour ma part, j´emploie des cales en bois et fixe le fil entre deux épaisseurs de plaquettes pour circuit imprimé).



Il suffit de raccorder l´alimentation (ici avec des pinces “crocodiles”), de chercher la température adéquate du fil et de passer la feuille de polystyrène sous le fil pour obtenir des feuilles plus minces qui nous serviront à caler les modèles dans les caissettes. À noter que cette technique est employée depuis très longtemps par les aéromodélistes pour confectionner les ailes de leurs modèles.
Une amélioration importante consiste à ajouter un tendeur : ici un ressort R. Le fil (surligné en orange car il est quasi invisible) est renvoyé à angle droit grâce au clou C.



N.-B. — Toutes les photos sont © Christian Gauthierpour Ptitrain
Christian Gauthier

Octobre 2004.
Ptitrain, l´e-magazine du train éclectique... — Directeur de la publication : Christophe Franchini.
Rédacteur en chef : Jean-Denis Rondinet. — Rév. 1-01-2005 19:57