'; EcrireHtml = window.open('','_blank','toolbar=0,location=0, directories=0,menuBar=0,scrollbars=0, statusbar=0, resizable=0, width=880, height=600, left=40, top=40'); EcrireHtml.document.open(); EcrireHtml.document.write(CodeHtml1); EcrireHtml.document.write(CodeHtml2); EcrireHtml.document.close() }
Petite étude
sur les trains en plastique
de type Bonux
 
 
par Alain Gallas
Douce France, doux pays de mon enfance...” : en écoutant cette célèbre chanson les adultes de 50 ans pourront se remémorer l´odeur de la lessive de leur mère et les cadeaux distribués dans les boîtes en carton de marque Bonux.
Ces souvenirs sont remontés à la surface en retrouvant dans une boîte, des trains en plastique de mon enfance .
Depuis, la recherche sur les brocantes, dans les bourses d´échange (l´“échange” se faisant surtout contre des espèces sonnantes et trébuchantes) ou sur le Net m´a permis de découvrir que d´autres marques avaient aussi distribué des surprises similaires.
Le problème rencontré, pour collectionner ces miniatures en plastique des années 50-60, est de les trouver en bon état, c´est-à-dire sans casse au niveau des attelages, des roues et avec leurs accessoires...
Le tender pour les locomotives à vapeur et les pantographes pour les locomotives électriques. Bien sûr, les modèles évoquent le modernisme des chemins de fer de l´époque avec les BB dont la détentrice du record du monde, les motrices diesel...
Sans oublier les locomotives à vapeur et même une gare ...
Bien sûr, je vais commencer par les plus connus : les trains Bonux . Si Bonux n´est pas l´inventeur du cadeau promotionnel, glissé dans le paquet d´un produit de consommation courante, c´est en revanche cette marque qui a réussi à en faire une véritable institution, jusqu´à faire entrer dans le langage courant l´expression “cadeau Bonux”. Cette marque a distribué pendant de nombreuses années (et continue actuellement) des cadeaux publicitaires avec sa lessive et que les gamins qui n´ont pas poussé leur mère à acheter cette lessive pour les obtenir me jettent le premier train
Ces petits articles de bazar provenaient pour la plupart des gammes normales de fabricants d´articles en plastique tels que Clé, Jouplast ou Dermatt . La plupart du temps, ces articles portaient la marque, gravée dans le plastique. Dès 1958, apparaissent les trains Bonus , car c´est le nom initial de la marque, qui deviendra Bonux seulement en 1960.
En 1964, un concours organisé pour Noël permet même de gagner 300 trains électriques Hornby-Acho.
Dans les dernières années, le matériel ferroviaire a évolué en quittant le train jouet pour s ‘approcher un peu plus du modèle réduit avec l´apparition d´une rame complète marchandise qui rappelle les modèles de marque Rail-route (puis Majorette). Mais les fabricants de jouets en plastique ont trouvé d´autres débouchés pour ces trains très colorés et d´autres marques ont utilisé ce support pour leur publicité. Certaines marques apparaissent sur les modèles, d´autres sont restées anonymes et certains trains ont même été vendus directement au public . Ainsi les cafés Javador ...
Et Labrador , les chocolats Aiguebelle ont utilisé cette prime pour leurs promotions auprès des parents et bien sûr des enfants.
Bien que je ne possède pas de modèles correspondants, les caramels Chadess, les biscottes Giraud et les Flans Lyonnais ont proposé de tels cadeaux. Il faut noter que les modèles réduits sont moulés en plastique jaune, vert, bleu ou rouge , la marque étant gravée sur le flanc.
Le plus de cette marque est que le matériel peut rouler sur des rails droits, courbes et même d´une aiguille .
Certains modèles semblent nouveaux .
Bien sûr, ces primes ne pouvaient pas se trouver dans n´importe quel paquet alimentaire (par exemple, la confiture ne paraît pas être une bonne idée !) la présence dans les lessives ou le café est la plus forte.
Ainsi, les marques Presto et Cadum ont- elles aussi utilisé ce moyen de promotion. Très souvent identiques avec de nombreuses variantes de couleurs, seul le marquage permet de les différencier des autres marques publicitaires.
Les sociétés Vanoye (café) et Vika ont reproduits du matériel ferroviaire beaucoup plus petit, certaines couleurs étant métallisées, la marque est gravée à l´intérieur, petit plus : des croix de Saint-André, horloge, signaux et lampadaire...
Cette étude n´est pas exhaustive, il existe sûrement d´autres marques qui ont utilisé de tels supports publicitaires (exemple : Parisys dont je ne connais rien) et si, dans un fond de tiroir vous en retrouvez, pensez à moi... par l´intermédiaire de Ptitrain ou par courriel.

Alain
Gallas,
avril
2007

N.-B. — Toutes les photos sont © A. Gallas pour Ptitrain.
Suite : les précurseurs de l'échelle N...
Ptitrain, l´e-magazine du train éclectique... — Directeur de la publication : Christophe Franchini.
Rédacteur en chef : Jean-Denis Rondinet. — Rév. 8-08-2007 18:02