Meccano électronique  :
un numéro spécial “rattrapage” !
Un testeur de “555” (2e partie, fin)

But Principe Pratique Matériel Photos
Rappel : le présent montage est sans prétention — il est destiné à guider les premiers pas de lecteurs qui n'auraient pas encore “plongé” dans les délices du Meccano électronique. Mais vous en saurez plus en lisant dès le début !
But Principe Pratique Matériel Photos
Voici, sous forme de B.D., les étapes de la création du circuit. D'abord se procurer un petit circuit Cimec...
Percer les trous à 0,8 mm (je ne fais pas de plus gros trous afin que les composants soient serrés avant soudure ; sinon il faut plier leurs queues pour qu'ils ne tombent pas quand on retourne pour souder ).
Bien respecter la géométrie du schéma joint. Si vous faites des trous à des endroits erronés, c'est la cata future ! Vérifiez votre circuit, puis re-vérifiez-le.
À gauche le dessin “théorique”, à droite une photo d'un proto réel , qui devrait vous prouver qu'il n'y aura pas ici d'erreurs de schéma comme dans tous les autres magazines d'électronique et de trains (on appelle cela la loi de Murphy, ou “loi de la tartine de confiture”)...
On place et soude les cavaliers (ou straps) qui relient les pistes entre elles. Le plus important, à ne pas oublier, c'est celui sous le 555 (au milieu, en diagonale).
Il y a six straps en tout (fil nu de 6 à 8 dixièmes). J'ai l'habitude de placer sur les connections d'alimentation une petite perle de couleur, rouge = plus, bleu = masse, c'est pratique pour un tel montage de test, dont on ne se souviendra peut-être pas du mode d'emploi dans six mois.
Sur le dessin aussi, les deux lignes rouges sont les lignes du plus, les deux lignes bleues, la masse.
J'utilise des supports pour les circuits intégrés : ça ne coûte pas cher et c'est une sécurité intellectuelle (pas de danger de souder trop chaud, possibilité de changer en cas de panne) ; de toute façon, pour un testeur, c'est une obligation !

Attention, si vous n'utilisez pas un Cimec, ou si votre Cimec n'a plus ses extrémités : la ligne rouge du haut doit être reliée par un strap (non figuré ici) à la ligne rouge du bas, pareil pour les deux lignes de masse !
Voilà tous les composants soudés, quatre résistances, dont deux verticalement, un gros condo (vérifiez, re-vérifiez le sens du condo), les deux leds (vérifiez, re-vérifiez le sens des leds).
Le condensateur C2, facultatif, n'a pas été placé (donc j'ai mis un strap inutile, oui, je sais... mais c'est pour pouvoir changer d'avis ultérieurement).
Avant de placer le 555 sur son support, on peut (pour les plus angoissés) faire un dernier test : par exemple alimenter en 9 volts les deux leds (via leurs résistances et dans le bon sens) et vérifier que ça s'allume...
Placer le 555 (et cela, dans le bon sens, voir le petit ergot à gauche), brancher une pile 9 volts aux lignes + et masse...
But Principe Pratique Matériel Photos
C'est fini — la preuve, ça clignote...
photo000
SPÉCIAL “RATTRAPAGE” : toutes les pages de Ptitrain dont vous aurez besoin pour continuer votre éducation sont là :
le sommaire du Meccano et de la Techno facile ;
la liste des composants utilisés, références V.P.C., prix ;
la calculette électronique spéciale Meccano  ;
le dictionnaire du Meccano (en cours) ;
le mode d'emploi du Meccano (en cours)  ;
conseils pour la soudure électronique ;
la soudure, les kits  ;
la liste de notre schémathèque spéciale train miniature (mise à jour à venir)  ;
la liste critique de notre bibliothèque électronique (mise à jour à venir)  ;
tout sur les leds  ; 
tout sur les circuits d'essais “Veroboard”
tout sur les plaques d'essai sans soudure conduisant au Cimec...
tout sur les transfos et alimentations ;
l'adresse du forum PtitrainMatique (526 abonnés)...
Bibl. : Meccano, techno facile, bibliothèque, dictionnaire . — Descr. : 555, astable, ast ., divers.
Note. — Les mots marqués d'un astérisque (*) sont ou seront expliqués dans le “P'tit dictionnaire du Meccano électronique”.
Jidé
18.02.2010
Ptitrain, l'e-magazine du train éclectique. — Directeur de la publication : Christophe Franchini.
Rédacteur en chef : Jean-Denis Rondinet