CLAP2000, clap, claper, clapage... sont des mots et concepts réservés pour www.ptitrain.com
ÉTUDES
L´immeuble Weber (4)
Pas loin du “triangle d´or parisien” du p´tit train (Caverne du rail, Citerne, Rougier-Plé), les repaires de Weber Métaux , le mathusalem des vendeurs de métaux et plastiques...
Certains de ses nombreux sites (combien y en a-t-il ? trois, cinq  ?) ont un aspect bonhomme, d´autres sont effrayants ...
Mais nous ne visitons pas aujourd´hui Weber en acheteurs, mais en “clapistes”, à la recherche de vestiges paléo-industriels parisiens...
À faire défiler en boucle sur votre écran, pendant que vous patinez et superdétaillez une cour d´immeuble : ces crépis décrépits, la filerie insensée des sorcières Électricité et Téléphone...
Au fond de ce long vestibule , on arrive au saint des saints ...
... la grande halle à profilés de Weber ! Curieuse impression (et qui perdure depuis dix-quinze ans) : est-ce vivant, est-ce abandonné  ? Cent machines, pas de personnel, dix mille sortes de profilés mais ni un seul prix ni un quelconque étiquetage...
Mais j´y ai quand même trouvé ce jour-là des rails au mètre à la cote L.G.B... La queue à la caisse, le suspense du prix à payer — ouf, cette fois-ci pas très cher... Le premier jour où j´étais venu (il y a de cela... quasiment quarante ans), j´étais devenu littéralement fou devant l´amplitude de leur gamme de micro-visserie, de profilés (bronze à ressort), de tôles (laiton, maillechort, chrysocal...), j´en avais rempli mon panier — et le passage en caisse avait été homérique (ça m´avait coûté une bonne semaine de salaire, au moins)... Mais j´en ai encore !

Le quartier
Mais, en plus d´être l´objet d´une excursion à lui tout seul, Weber a établi ses quartiers dans un Paris extraordinaire : tout près de la place des Vosges, Marais, style Henri IV... Si vous ne saviez de quoi entourer votre immeuble Jouef de cette époque , voici de la matière !
Pour voir en grand toutes les photos de cette page, cliquez dessus : elles ont déjà été retouchées (cadre, perspective, oeil de poisson...).
Pour finir, quelques belles ou plus rustiques portes cochères (notez que cette rue est la rue des chemisiers ! Paris a des recoins très spécialisés...).
Vous avez d´autres nombreuses portes ici prêtes à imprimer.

N.-B. — Toutes les photos sont © Jidé ou D.R.

 
Ptitrain, l´e-magazine du train éclectique... — Directeur de la publication : Christophe Franchini.
Rédacteur en chef : Jean-Denis Rondinet. — Rév. 03/07/2010 22:08